• Wandering Retail

E-commerce Vs Store FR

Certainement pendant ces mois de #lockdown la vente on-line a eu une croissance exponentielle. Il ne s'agissait que d' une choix confortable ou pratique, (une offre plus riche, la possibilité de faire son shopping en train de traverser la ville en métro, ou pendant l'attente à l'aéroport), mais c'est devenue une nécessité. En pratique, sauf les biens de prémiere nécessité, il n'y avait pas des autres possibilité que internet pour faire son propre shopping.

C'était donc de grand aide en ce période, il faut le dire. Donc un publique qui n'étais pas habitué à faire ses achets sur internet, a bien decouvert cette possibilité et pour certains, il faut le dire, c'était aussi une belle découverte.

Donc, que se va à passer maintenant? Pour quelle partie de ce nouveau public ça va à rester juste une valable alternative et pour combien sera une nouvelle façon de faire son shopping?

A cette question nous pourrons y répondre vraiment que dans quelques mois, maintenant on peut juste y réfléchir ensemble.


Le 18 mai (pour ll'Italie), c'était la date pour la reprise de presque toutes les activités, et complice le désir de faire au nouveau une expérience de shopping traditionnel, dans les roues du shopping des principales villes comme Milan, il y avait la file d'attente devants les magasins. Une coude ordiné, avec la masque, avec des attentes: mais de quoi?

Il n'y avait pas des marques, pas de lancement d'un nouveau produit ou un événement prévu, non, il y avait juste l'envie de récupérer une habitude qui rappelle la normalité et qui nous donne une expérience de dépaysement et de choix.

Et c'est bien ça le point.

Ai le e-commerce était une belle découverte pour certains (functional, pratic, de fois même avantageux), la boutique physique confirme son rôle: la recherche d'un plaisir liée à une #expérience #sensoriel et #humaine.


Ouvrir avec la bonne attitude, se préparer, dans ce moments est fondamental. Préparer l'espace physique de la boutique, #former le #personel (comment gérer le client, lui parler et lui faire oublier la masque et le gel desinfectant) sont des priorités.

Step by step, il faut construire une nouvelle #sellingceremony .


Nouvelle et nécessaire.Et entre temps le e-commerce remercie et reconnaît à la boutique physique le mérite de quelle expérience de d'achet nécessaire qui juste l'humain peut nous donner.


#Raconter. Raconter en plusier languages: à partir du visual merchandising, jusqu'au accompagnement, au #storytelling.



C'est depuis cette prise de conscience que en #Italie, est née un #algorithme pour reconnaître à la boutique physique le merite d'etre une boîte à nouvelles, quelles nouvelles que le web ne peut pas donner.

Le client cherche toujour l'expérience d'achat en boutique, même si après achete on-line. Et ceci c'est un fait.

Nous vous laissons pour finir avec cet article publié par #fashionjob qui raconte du travail de la Velvet Company et de sa création de quel qui ont appelée l'algorithme sauve boutiques:


https://it.fashionnetwork.com/news/Velvet-media-lancia-l-algoritmo-salva-negozi-d-abbigliamento-e-lo-showroom-virtuale-di-museum,1215782.html


3 visualizzazioni0 commenti

Post recenti

Mostra tutti