• Wandering Retail

La bonne personne (la Perle Rare)

Aggiornato il: 5 ago 2020


Souvent le #CV peut répondre en façon subliminale à une demande qui nous sommes certain d'avoir. Et souvent nous peut se présenter un #profil avec des #skills beaucoup plus hautes de quel qu' on a besoin dans l'immédiat.

Ceci pour nous peut représenter une #belleopportunité. C'est à dire: intégrer quelqu'un dans notre #équipe en pensant déjà à un possible #repositionnement et utiliser la période courant pour #former et #intégrer bien la personne dans notre équipe, laisser lui connaître bien l' #entreprise et ses valeurs et prospecter une #évolution à l'#interne.

Jusqu'à ici c'est un acquis pour la plupart.

Mais si notre #candidat idéal à toutes les skills de le quelles ont a besoin mais il est étranger (donc avec maîtrise pas terrible de notre #langue) ?

Alors souvent un petit souci devient un grand problème.

Dans le #retail le #langage est sûrement iper important: on #communique avec une terminologie varié qui peut être à la fois #technique et à la fois d'#affabulation (#storytelling), donc ceci peut devenir très tôt un grand limite.

Même si devant nous on trouve la #perlerare.

Aujourd'hui on aimerais parler d' une autre #casehistory très personnelle (toujour liée à notre expérience directe en #boutique), un très beau exemple de #confiance et de formation en sens large du terme.

Je cherchai un #vendeur 20h, mais au même temps il y avait aussi une recherche ouverte pour un #adjoint, car la mienne allait à partir à l'étranger après l'été. Je suis tombé sur le cv de cette jeune femme: une #expérience importante à #Dubaï, une formation dans le #luxe et #anglais #bilangue.

Nous nous travaillons dans la moyenne de gamme, mais avec un #produit très particulier et avec un prix moyenne haut, et donc notre #philosophie demandais un #serviceclients très haut. Je l'ai appelé et j'ai fixé toute de suite notre entretien. Je me rappelle très bien de tout, même si sont passé des année. Car le jour là j'ai trouvé ma Perle Rare.

Elle s'appelait Mayebell, philippine d'origine, depuis très peu en #France. J'étais le dernier d'une longue séries d'entretien car tout le monde avait eu un bloquage sur une chose: elle parlait très peu français. Mais pour moi (étrangère, qui était arrivée en France avec le même problème et qui avait trouvé quelqu'un qui m'avait fait confiance), quelle embauche à 20h était la possibilité de #tester, #former et #intégrer ma future adjoint.

Après le première deux semaines de test j'était persuadé que, ça y est, j'avais trouvé mon bras droit. Donc j'avais appelé mon #DRH, une personne genial et toujour à l'écoute (car ceci c'est aussi important) et lui c'était rendu disponible à la connaître. Après leur entretien qui c'était passé très bien, il avait quand même un gros doute sur la langue. Comment irais-tu à faire? J'ai échangé pour tout le temps en anglais, elle n' est pas alaise avec le français.

C'est alors qui est parti le défi: j'ai lui demandé un mois, car Mayebell allait à progresser sûrement sur la langue parce que, selon mon experience, il n'y a pas meilleur école des clients.

Je vais à terminer rapidement mon petit histoire, promis!

Mon DRH est retourné le mois après et c'est retrouvé avec une personne qui avait confiance dans son français, même si n' était pas parfait, bien sur, et qui cherchait de combler les termes qui ne connaissais pas avec des métaphores ou autres mots à elle plus familiares. S'agissait pas d'un miracle, bien sur, mais d'un #travailchorale qui on avait fait avec toute l'#équipe et aussi avec l'aide des #clients.

Dans notre #communication il y a le #langageverbal, mais aussi le #paraverbal, qui est aussi important. Si la personne a une belle #empathie, elle arrive très rapidement à communiquer en différentes façons, et le client se retrouve à vivre une expérience à la fois #dépaysant et #plaisant (le but d'une belle #éxperiencedachat).

Les ventes de Mayebell étaient toujours importantes, et au même temps elle apprenait à communiquer bien soit avec les clients qu'avec l'équipe.

Pour le reste, #procédures,#accompagnement et #développement il y avait moi.

Mayebell est resté avec moi moins que deux ans car après la société l'a choisi pour prendre la direction d'une autre boutique. Elle allait à #évoluer encore.

Quel que reste de cette histoire?

A part un très bon souvenir pour moi, la certitude qui avec la formation et l'accompagnement nous on peut exploiter le #valeur de notre #personnel et que de fois, la perle rare est déjà dans notre équipe, il faut juste l'aider à se manifester.


Nous profitons pour une petite note: en parlant de etrangères qui maîtrisent mal la langue, nous voulons nous excuser - et remercier pour la patience!- pour les erreurs qui nous faisons dans la français écrit, car après plus que dix ans on a bien appris la communication orale mais l'écrit ça reste un défi à combler !

A&A





2 visualizzazioni0 commenti

Post recenti

Mostra tutti